Les navires de sauvetage hauturiers (NSH)

Les navires de sauvetage hauturiers (NSH) sont aptes à intervenir au large de façon performante et sûre par gros temps. Ils offrent des capacités permettant de répondre à l’ensemble des missions de sauvetage.

La flotte de navires hauturiers s’articule autour de deux modèles : Le NSH1, de 17,5 mètres de long, adapté aux zones océaniques (jusqu'à 50 milles nautiques). Le NSH2, de 14,5 mètres de long, pour des interventions dans toutes les zones nécessitant une grande flexibilité de manœuvre (cailloux, faible fonds, zones côtières,...) ou présentant des contraintes importantes d’accueil (port, abri) ou de mises en œuvre (zones de marnage).

Navire de sauvetage hauturier 1 (NSH1)

Le NSH1 est la "tête de gamme" de la nouvelle flotte de la SNSM . Les Sauveteurs en Mer de l'Herbaudière devraient recevoir ce bateau fin 2021.

""
NSH1 © Couach CNC / Architectes : Barreau-Neuman / Identité visuelle : Philippe Starck - SNSM

Zoom sur les étapes et l'avancement de la production du NSH1

Le démoulage de la première coque de NSH1 a eu lieu et les différents moules ont été livrés sur le site de production, le 06 novembre 2020 (pont) et le 23 janvier 2021 (timonerie). Les bénévoles de la station SNSM de L'Herbaudière étaient présents pour la naissance de cette première coque.

Visionnez ci-dessous la vidéo du démoulage de la première coque de NSH1, le nouveau navire de sauvetage des Sauveteurs en Mer, le 17 décembre 2020 :

Le 10 février 2021, le pont a été réalisé et le drapage de la timonerie (superposition des tissus composites dans le moule) est en cours. Une opération d’assemblage "à blanc" du pont et de la coque a été réalisée courant mars, pour valider les jeux de fabrication.

Les travaux d’équipement de la coque sont par ailleurs bien engagés avec l’installation des réservoirs de gazole, la pose de l’isolation incendie et les travaux préparatoires à l’installation des réseaux à bord.

Dans le même temps, la peinture de la coque aux couleurs de la Livrée Starck a été réalisée et donne déjà un aperçu de la modernité de cette nouvelle identité visuelle des navires de la SNSM (cf. photo ci-dessous).

NSH1 dans le port de Larros après mise à l’eau, en route pour les essais contractuels du 25 août  © Couach CNC / Architectes : Barreau-Neuman / Identité visuelle : Philippe Starck - SNSM
NSH1 dans le port de Larros après mise à l’eau, en route pour les essais contractuels du 25 août © Couach CNC / Architectes : Barreau-Neuman / Identité visuelle : Philippe Starck - SNSM

Tous les sauveteurs de la station de l’Herbaudière attendent avec empressement la livraison du bateau de la station, le premier NSH1. Le 16 juin 2021, ils étaient nombreux à s'être déplacés sur la chantier COUACH pour rencontrer, en vrai, leur futur bateau.

""
Les bénévoles de la station de L’Herbaudière, avec au centre, leur président, attendent avec impatience la livraison de leur nouveau bateau. © Michel Ulrich - SNSM

Le 25 août, le NSH1 réussissait son test d’auto-redressement. Voir la vidéo ci-dessous :

 

Navire de sauvetage hauturier 2 (NSH2)

Le NSH2, de 14,5 mètres de long, pour des interventions dans toutes les zones nécessitant une grande flexibilité de manœuvre (cailloux, faible fonds, zones côtières,...) ou présentant des contraintes importantes d’accueil (port, abri) ou de mises en œuvre (zones de marnage).

Les Sauveteurs en Mer des Saintes devraient recevoir ce bateau en 2022.

La coque du premier NSH2 a été réalisée par infusion en mars 2021. Il s’agit du même procédé de fabrication que la coque du NSH1 qui consiste à mettre sous vide les tissus de drapage avant de les imprégner avec une résine, aspirée par la dépression créée dans le moule. Cette technique permet de produire des pièces monobloc très robustes et donc adaptées aux exigences techniques requises par la SNSM. Le moule de pont du NSH2 a été livré au chantier le 10 mars.

""
Drapage de la coque de NSH2 © Benjamin Bon